" Cuando en la guerra oímos hablar de divisiones, se nos presentan los soldados en forma de esa operación aritmética, y el cociente final depende de cómo fueron divididas las divisiones. ¡ Atroz cuando no dan sino 0000 ! "

" Quand pendant la guerre nous entendons parler de divisions, nous nous représentons les soldats par le moyen de cette opération arithmétique, et le quotient final dépend de la manière dont sont divisées les divisions. C'est atroce quand on n'a rien que 0 ! "