" Hay una manera de poner la mano sobre el volante del automóvil como si se descansase del dominio del mundo y se tuviera la displicencia de haber alcanzado su término, su saciedad."

" Il y a une manière de mettre la main sur le volant de la voiture qui fait croire qu'on se repose d' avoir conquis le monde et qu'on prend avec indifférence le fait d'avoir atteint son but, d' être assouvi."