Statcounter

mercredi 9 octobre 2019

Greguería n° 169

" El enfermo que bracea mucho en la cama rema hacia la muerte."
" Le malade qui dans le lit bat beaucoup des bras rame en direction de la mort."

Aucun commentaire:

Publier un commentaire