Statcounter

jeudi 6 décembre 2007

Antique / romantique: une question de reste.

" L'antique est dans la division de l'idéel par le réel un chiffre qui ne laisse pas de reste; le romantique donne toujours des fractions" écrit Kierkegaard dans son Journal en mars 1836 (textes choisis par Jean Brun et traduits par Tisseau P.U.F. 1972).
Cette définition de l'antique convient excellemment à mes yeux au stoïcisme et nous conduit quasi tous à nous caractériser comme romantiques.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire